© 2007
Géographie de la Guyane

Situation

La Guyane se situe sur le continent sud-américain sur le plateau des Guyanes, entre l'équateur et le tropique du cancer, par 53° de longitude Ouest et par 4° de latitude Nord.

Frontières

Ses frontières sont délimitées à l'est par l’Oyapock, à l'Ouest par le fleuve Maroni, au sud par les monts Tumuc-Humac et au nord par l'océan Atlantique. La Guyane est entouré par le Surinam à l'ouest et le Brésil à l'est et au sud

Topographie

Le relief de la Guyane s'est modelé à partir d'un socle ancien bordé par une plaine littoral. L'essentiel de la région se trouve à une altitude comprise entre 100 et 200 mètres, signe d'une très ancienne évolution morphologique et géomorphologique dont résulte la faiblesse des contraste topographiques.

Deux grandes régions topographiques peuvent être distinguées :

  • la plaine côtières ou "terres basses" qui s'étend sur quelque dizaines de kilomètres depuis la frontière maritime. Elle représente environ 450 000 ha recouvert de marécages et de savanes. C'est une plaine alluviale, plus ou moins inondable d'une altitude le plus souvent inférieur à 30 mètres;
  • les terres hautes qui se développent sur le bouclier guyanais et représente près de 95% du territoire. L'absence de mouvement tectonique depuis l'aire primaire et l'érosion importante qu'il a subi ont sculpté des formes de relief diverses dont le plus important et caractéristique est une colline convexe qualifiée de demi-orange, grossièrement circulaire, haute de plusieurs dizaines de mètres pour un diamètre supérieur au kilomètre. Ces demi-oranges, présentent en grand nombres, donnent au terres hautes l'aspect d'une mer de collines.

Climat

La Guyane bénéficie d'un climat équatorial humide. Ses variations sont liées aux oscillations de la Zone de convergence intertropicale, qui résultent du contact entre les anticyclones des Açores et de Sainte Hélène. Sa position proche de l’équateur et sa façade océanique, lui confère une bonne stabilité climatique. La température annuelle moyenne est de 26°C. Elles ne diffèrent en général que de 2° C du mois le plus chaud au mois le plus froid. Les amplitudes sont faibles sur la zone côtière et un peu plus marquées sur l'intérieur.

On distingue quatre saisons:

  • la grande saison des pluies, d'avril/mai à mi-août;
  • la grande saison sèche, de mi-août à novembre;
  • la petite saison des pluies, de novembre/décembre à janvier/février;
  • la petite saison sèche appelée aussi « petit été de mars » en février/mars.

Les mois les plus pluvieux sont mai et juin.

Hydrographie

L'hydrographie de la région est caractérisée par un réseau dense. Les précipitations abondantes, la structure des terrain et l'imperméabilité du sol expliquent la densité du réseau.

Les grands fleuves que sont le Maroni, l'Oyapock, l'Approuague et le Mana sont les axes de pénétration à l'intérieur du pays. Cependant, la navigation moderne est rendue difficile par la présence de sauts et de rapides infranchissables, en basses eaux, sans transbordement.

Géologie

La Guyane fait se situe sur la bouclier guyanais qui s'est constitué dans des terrains encaissants qui ont disparu sous l'action de l'érosion, ne laissant que quelques lambeaux métamorphosés au contact des plutons granitiques. On trouve aujourd'hui deux ensembles géologiques : des formations sédimentaires récentes et des formations précambriennes.

L'absence de couverture sédimentaire, érodée au cours du temps, laisse affleurer les formations précambriennes qui ont chacune leur forme de relief caractéristiques: "collines en amandes" pour les schistes de l'Orapu, semis de collines identiques de même hauteur et à pentes convexes pour le granite guyanais. Outre une influence sur l'exploitation forestière (peuplements, accessibilités, ...), la géologie explique la richesse en divers minerai (or, bauxite, tantalite, ...) à la base des activités minières de Guyane, comme l'orpaillage.

Végétation

La Guyane est couvertes à 96% d'une forêt équatoriale dont la plus grande partie est une forêt primaire.

Ressources Naturelles et utilisation du territoire

Ressources naturelles: Bois, or, bauxite, diamant, kaolin, manganèse, niobium, platine, tantale,...

Réserves naturelles

Il existe cinq réserves naturelles : les Nouragues, la Trinité, l'île du Grand Connétable, les marais de Kaw, l'Amana

Éléments géographiques

Montagnes

  • Sommet Tabulaire (830 m)
  • Massif du Mitaraka (690 m)
  • Mont Saint-Marcel (635 m)

     Fleuves et rivières

  • Maroni, frontière naturelle avec le Suriname, est aussi un lieu de passages et d'échanges entre les populations d'origines amérindiennes ou africaines, les Bushinegues — textuellement, les noirs des forêts — installés sur l'une ou l'autre des rives du fleuve.
  • Oyapock, frontière naturelle avec le Brésil

    Îles

    • Le Grand Connétable (et le Petit Connétable)
    • Îles de Rémire :
      • Le Malingre
      • Les Mamelles
      • La Mère
      • Le Père
      • Ilôts :
        • Le Cercueil
        • L'Enfants perdu
        • Îlets Dupont
        • Le Machoiran blanc
        • Le Petit Machoiran
        • Roche anglaise
        • Roche Saint-François
    • Roches Blanches
    • Roche la Folle
    • Roches Kourou
    • Îles du Salut :
      • Île du Diable
      • Île Royale
      • Île Saint-Joseph
    • Île Verte

    Communes

    Les Principales agglomérations sont situées en bord d'océan. Les trois plus grandes sont :

    • Cayenne, une ville organisée autour de la place des Palmistes et qui se divise en avenues principales telles que l'avenue De Gaulle, l'avenue Pasteur,la rue Lallouette...
    • Kourou, un pôle important de la Guyane du fait de l'accueil du Centre Spatial Guyanais et de son futur statut de pôle international avec l'accueil de Soyouz.
    • Saint-Laurent-du-Maroni, troisième ville de la Guyane, centre de la 2ème circonscription, est une ville ouverte sur le fleuve et dont le multiculturalisme et le dynamisme l'ont haussée au rang de pôle d'influence de la Guyane.

    Voies de communication

    Le réseau routier guyanais est peu dense.

    Il existe quatre routes nationales (RN1, RN2, RN3 et RN4) en Guyane, d'une longueur totale de 464 km (en 2005). Elle sont soumises à des restrictions de poids en saisons des pluies (48 tonnes en saison sèche, 32 tonnes en saison des pluies, hors ponts).

    La longueur totale du réseau départemental est de l'ordre de 400 km (en 2005).

    Le réseau routier est exclusivement situé sur le littoral, zone la plus peuplée de Guyane. L'accès aux communes de l'intérieur se fait grâce à d'autres moyens de transport, comme la pirogue ou l'avion (desserte quotidienne pour Saül et Maripasoula).

    Route nationale 1

    La route nationale 1 (RN1) relie Cayenne à Saint-Laurent-du-Maroni (limitrophe du Surinam).

    Cette route fut détournée dans les années 1990, pour les besoins du centre spatial guyanais. En effet l'ancien tronçon Kourou-Sinnamary traverse celui-ci. Il est aujourd'hui interdit au public et rebatisé "route des étoiles".

    Route nationale 2

    La route nationale 2 (RN2) relie Cayenne à Saint-Georges-de-l'Oyapock (limitrophe au Brésil). Celle-ci rejoindra Oiapoque au Brésil lorsque le pont sur l'Oyapock sera achevé (prévu pour 2008).

    La partie fortement dégradée est située entre le carrefour de Cacao et Régina.

    Route nationale 3

    La route nationale 3 (RN3) relie le port de Degrad-des-Cannes au rond-point des Maringouins. Elle a été construite entre 1971 et 1973 afin de facilité le transit des marchandises entre le port et le centre spatial guyanais.

    C'est sur cette route qu'a eu lieu le glissement de terrain dit "de Cabassou" en 2000 qui a vu se déversé 300.000 m3 de terre sur la chaussée faisant 10 morts (dont 2 automobilistes).

    L'aéroport international de Rochambeau est un aéroport situé dans le département français de la Guyane. Il est d'une capacité de 600 000 passagers par an. Il est situé sur le territoire de la ville de Matoury à 13,5 km au Sud-Ouest de Cayenne. Il possède une piste et s'étend sur 1300 hectares.

    Il est classé SSLIA en catégorie 7 (classement A).

    L'aérogare a une superficie de 12.000 m².

    Sa gestion est assuré par la Chambre de commerce et d'industrie de Guyane

    Liaisons

    • Liaisons domestiques :
      • Fort-de-France
      • Maripasoula
      • Paris
      • Pointe-à-Pitre
      • Saint-Georges-de-l'Oyapock
      • Saül
    • Liaisons internationales :
      • Miami
      • Port-au-Prince
      • Paramaribo
      • Macapa
      • Fortaleza
      • Belém

    Compagnies y opérant

    • Air Caraïbes
    • Air France
    • Air Guyane SP
    • TAF
    • Surinam Airways

    Il existe quatre types de transport public en Guyane.

    • Les bus
    • Les liaisons aériennes.
    • Les transporteurs interurbains.
    • Les pirogues taxi.

    Les bus du Syndicat Mixte de Tranport en Commun ne desservent que la ville de Cayenne. Il existe 5 lignes. Le prix du tichet, au tarif normal, est de 1,10 €. La ligne 1 dessert la place des Palmistes, la route de Montabo, Suzini et une partie de la route de Baduel. La ligne 2 dessert le Boulevard de la République, une partie de la route de Baduel, la cité dit "Mont-Lucas", et une partie de la route de Montabo. La ligne 3 dessert l'hôpital, la route du Tigre et une partie de la route de Raban. La ligne 4 dessert la route de la madeleine. La ligne 5 dessert certaines cités du Sud de Cayenne, l'hôpital, la route du Tigre.

    Les liaisons aériennes (Air Guyane) relient quotidiennement Cayenne à Saint Georges, Maripasoula et Saul. (Prix de 100€ à 120 € A/R)

    Les transporteurs interurbains (dits taxis collectifs) proposent aux voyageurs de prendre place dans des minibus de 8 à 10 places. Leurs horaires sont aléatoires, puisqu'ils partent lorsque le minibus est rempli. Ils permettent de relier toutes les communes du littoral, c'est-à-dire (d'ouest en est) Saint Laurent, Mana, Sinnamary, Iracoubo, Kourou, Cayenne, Cacao, Regina et Saint Georges. Pour donner un ordre d'idée Cayenne-Kourou 10 €, Cayenne-Saint Georges 40 €.

    Les pirogues taxis ne se trouvent qu'à Saint Laurent du Maroni pour aller à Apatou (situé à Trois heures sur le Maroni). Le départ s'effectue tous les jours à 11 heures (Dégrad de la glacière à Saint Laurent) et le retour vers 7 heures du matin. Le prix est de 11€ aller simple.

  • Accueil
    Nos produits
    Carte générale
    Géographie de la Guyane
    Cayenne
    Kourou
    Centre Spatial Guyanais
    Lanceur Ariane 5
    Les îles du Salut
    Cacao
    Macouria
    Saül
    Tortues Luth
    Contact
    Fichier de vérification